Accord UE-Mercosur : ce n’est pas fini ! Redoublons d’efforts !

À l’automne 2020, la Commission européenne et la présidence allemande de l’UE n’ont pas été en mesure de finaliser l’accord UE-Mercosur et ouvrir le processus de ratification. Cette première victoire n’a pourtant pas enterré ce projet d’accord. La Commission, soutenue par certains États-membres de l’UE favorables à l’accord, et avec le consentement de certains autres, dont la France, qui souscrivent à l’idée de le modifier à la marge, multiplie les initiatives pour sauver l’accord UE-Mercosur. Les prochains mois sont cruciaux. Il est temps de redoubler nos efforts pour que ce projet d’accord soit abandonné et la politique commerciale européenne refondée.

C’est le 9 novembre dernier que les ministres du commerce des pays de l’UE devaient enclencher le processus de ratification de l’accord de libéralisation du commerce entre l’UE et les pays du Mercosur (Brésil, Argentine, Uruguay et Paraguay). Alors que la présidence allemande de l’UE en avait fait une priorité et que la Commission souhaitait avancer en ce sens, aucun vote n’a eu lieu en raison des trop vives oppositions exprimées dans de nombreux pays : les études d’opinion montrent que de moins en moins de personnes souscrivent à un approfondissement de la mondialisation néolibérale et productiviste. Cette première victoire, que nous avons saluée comme telle ne marque pourtant pas l’abandon de l’accord UE-Mercosur.

Lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.