La transition écologique

Ceci suppose des choix humains, des pratiques alternatives et le développement d’une coopération écologique et sociale. La reconversion de l’industrie automobile, du nucléaire, des secteurs d’énergie fossile… Le thème de l’alimentation corrélé à celui de la souveraineté alimentaire, au refus de la mainmise de l’agro-industrie sur nos vies s’exprime par une recrudescence de l’auto organisation pour une nourriture de qualité et accessible pour tous. Paysans et citoyens multiplient et diversifient les modes d’approvisionnement. Une autonomie se conquiert, préfigure « le jour d’après ». Nous pouvons utilement croiser les approches de syndicalistes, d’écologistes, de chercheurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *